../images/bannfr/CPFD-s.gif

 

 

 

 

Francis Demange Quartet présente son album Living Standards

il est disponible depuis le 5 décembre 2009

 

 

 

 

 

Francis Demange
Bertrand Auger
Marc-Michel le Bévillon
Jean-Claude Jouy
piano, arrangements
saxophones soprano et ténor, clarinette alto, arrangements
contrebasse, arrangements
batterie

 

JAZZ HOT - 2011
"Francis Demange a commencé par le piano classique, puis il est venu au jazz. Pour son disque en quartette il a choisi de jouer quelques-uns des standards les plus connus, arguant du fait incontestable que les standards représentent le patrimoine du jazz. Ces musiciens pratiquent donc ce qu’on pourrait un jazz classique, ou un jazz de répertoire qui s’arrête au bebop. S’ils n’inventent rien, et on ne peut pas tout le temps inventer bien sûr, ils jouent à la perfection. Pas d’effets gratuits, pas de rodomontades, on colle au thème, mais on le revisite, on le ré-harmonise, on s’envole sur des variations fortes, on le prend sur un tempo ou un rythme inhabituel. Comme par exemple la jolie « Bluesette » de Toots Thielemans qui démarre par une intro du batteur, puis est jouée sur un tempo très rapide, ou « In A Sentimental Mood » du Duke pris en 5/4 me semble-t-il, avec un bel échange piano-soprano, et ça chauffe.
Du bon jazz, du solide, et du plaisir à entendre ces standards revisités."
chronique de SERGE BAUDOT

 

Jazz magazine Jazzman - mars 2010
"...un répertoire de standards habilement rhabillés d'harmonies et de métriques originales. Il en ressort des formules bien trouvées..."
Franck Bergerot

--------------------------------------------

 

Le quartet de Francis Demange s’est déjà produit, depuis quatre ans, en divers concerts et clubs, tant en Ile de France qu’en province. Son répertoire est composé autant de standards revisités que de compositions originales de ses membres.
Pour ce premier album du groupe, Francis Demange a souhaité enregistrer exclusivement des standards : une manière de rendre hommage aux grands noms de l’histoire du jazz, de puiser dans ce fonds ancestral pour se l’approprier et lui apporter sa contribution.
L’originalité de ces enregistrements tient en grande partie à la forme et aux couleurs des arrangements : on y reconnaît les mélodies connues, mais les rythmes et parfois les harmonies ont été changés. Ce type de transformation n’est pas si rare de nos jours, mais le quartet assume le risque d’improviser sur ces structures complexes, ce qui est plutôt exceptionnel.
Le résultat en est plutôt étonnant, à la fois déroutant et enthousiasmant. Cette recomposition des airs connus a pour effet, pour les auditeurs que nous sommes, de rafraîchir l’écoute et de nous faire redécouvrir les standards sous un jour nouveau. Plutôt que d’éternelles rengaines, ces enregistrements nous rappellent que les standards sont, pour ceux pour qui l’osent, une source inépuisable de vraie créativité.
Ecoutez par exemple, ce superbe Take Five (plage 6), qui donne à Sylvain Gontard (trompette), invité du quartet, l’occasion d’un solo lumineux. C’est ma plage préférée…
Un tel projet supposait évidemment une grande complicité, entre de solides interprètes-improvisateurs : ils se connaissent depuis longtemps, ont joué maintes fois ensemble dans diverses formations, par exemple dans le quintet de Bertrand Auger pour trois d’entre eux (cf. l’album Metamorphosis, 2003).
Jim Assan

   
Jim A. musiques Francis Demange Bertrand Auger

 

 

copyright

2000 - 2012

membre des Allumés du jazz

 

 

 

 

 

Français English Español